Adieu les cons: Dupontel réalise une épopée folle et grandiose façon Brazil

Albert Dupontel a encore frappé. Adieu les Cons nous emmène dans un univers fantasque et imaginaire, comme lorsque les personnages grimperont cet escalier infini en colimaçon. On se laisse emmener avec eux dans ce nouvel univers de l’acteur-cinéaste en fermant les yeux aveuglément. Derrière une vision du monde acerbe, en suivant un trio de pieds nickelés, on croisera dans cette comédie noire et burlesque Terry Gilliam pour ce joli hommage à Brazil. Le film est dédié à Terry Jones, l’ancien acolyte des Monty Python. Albert Dupontel (Entretien) a présenté Adieu les cons au FIFF à Namur, où il a décroché le prix du public et Virginie Efira le Bayard de la Meilleure interprétation.

Lire la suite