Dans le palpitant thriller « The Guilty », Gustav Möller démontre la puissance du hors-champ 

5c

The Guilty (Den skyldige) est le premier long métrage très prometteur du cinéaste Gustav Möller. Il réalise un vrai défi cinématographique à travers ce terrible polar en huis clos, dans un commissariat, mené par un seul personnage principal, qui va incarner à lui seul le récit à l’image. Le cinéaste a co-écrit le scénario avec Emil Nygaard Albertsen avec qui il avait également écrit son court-métrage I Morke. 

Victime d’un kidnapping, une femme contacte les urgences de la police. La conversation est coupée brutalement. L’agent de police Asger Holm n’aura de cesse de trouver une solution pour venir en aide à la victime avec les seuls outils dont il dispose, son téléphone et son mental. Les vieux réflexes de cet agent mis sur la touche, qui vit son dernier jour au standard des urgences avant de retrouver son métier de flic en rue, vont vite revenir et dès que le téléphone sera coupé, l’enquête pourra commencer. Lire la suite