Wonderstruck (Le Musée des Merveilles) de Todd Haynes, un joli film magique !

4c

Todd Haynes a réalisé le très apprécié film Carol, lauréat de multiples Oscars en 2016. Sur un scénario adapté du roman de Brian Selznick, L’invention de Hugo Cabret, ce drame fantastique raconte avec douceur et émerveillement les destins de deux jeunes enfants à des époques différentes, qui vont se ressembler avec une symétrie impressionnante et d’autant plus étrange. Lire la suite

Les Gardiennes de Xavier Beauvois, les temps de guerre 14-18 au féminin

3c

Dans Les Gardiennes, Xavier Beauvois (Des hommes et des Dieux), se lance dans l’adaptation du roman naturaliste éponyme d’Ernest Pérochon, Prix Goncourt 1920 pour Nêne. Ce long métrage est une superbe représentation du travail rural et renvoie à l’univers pictural tant ses cadrages sont beaux. Lire la suite

La villa de Robert Guédiguian, Un Bastion au bout du monde, Magistral 

5c

De l’observation d’un bout du monde (au sens propre) Robert Guédiguian réalise un drame magistral, riche en valeurs humaines qui dénonce et interroge notre réalité à travers celle de ses personnages sur un fond politique et social cher au cinéaste. La Villa était présentée à la Mostra de Venise ainsi qu’au Festival de Cannes cette année. Lire la suite

Maryline de Guillaume Gallienne, Un destin de femme brut pour un film inégal

2c

Après le formidable Les Garçons et Guillaume, à table ! on attendait bien sûr, le nouveau long métrage de Guillaume Gallienne. L’histoire est l’adaptation du témoignage d’une vie qui lui a été racontée. Celui d’une comédienne provinciale sans relations qui va tenter de se faire une place dans le métier. Maryline est admirablement interprétée par Adeline d’Hermy, sociétaire de la Comédie Française qui déploie avec talent son art du jeu. Lire la suite

« Vous ne pouvez pas vous approcher plus près de la vérité autrement que par les contes, les mythes, le fantastique » Entretien avec Kornél Mundruczó pour Jupiter’s Moon

Photo©StéphanieLannoy

Son précédent film, White God, décrochait le Grand Prix Un Certain regard au Festival de Cannes 2014. Le Hongrois Kornél Mundruczó, cinéaste et metteur en scène de théâtre et d’opéra, y présentait cette année en Compétition Officielle son cinquième film, Jupiter’s Moon et déclenchait les passions. Véritable bombe politique, le film présente la situation des réfugiés dans un genre fantastique en un pari osé et réussi. C’est sur la côte belge que nous le retrouvons, au Festival du Film d’Ostende où il est venu présenter son audacieux film. Il est déjà venu participer au Jury du Festival et dit affectionner cette ville qui le lui rend bien puisque son étoile brille désormais sur la promenade de la plage. Lire la suite

Dans A Beautiful day (You Were Never Really Here) Lynne Ramsay offre à Joaquim Phoenix un rôle époustouflant

4C

Après We need to talk about Kevin, Lynne Ramsay nous revient avec un thriller coup de poing, estomaquant, dont les âmes sensibles pourraient bien s’abstenir. Il est aussi très violent, pas forcément visuellement mais il nous touche de manière très directe, sensitive (ce qui est parfois pire). Lire la suite

« L’histoire de Zagros ne date pas d’il y a 20 ans, elle se déroule maintenant » Entretien avec Sahim Omar Kalifa, réalisateur de Zagros

Premier long métrage du réalisateur belgo-kurde Sahim Omar Kalifa, Zagros est aussi le premier film flamand à remporter le Grand Prix au Film Fest Gent. Né en Irak, le cinéaste a émigré en Belgique à l’âge de 20 ans. Diplômé de St Luc, ses court-métrages ont été très remarqués : Land of the heroes a remporté le Prix du Jury à la 61ème Berlinale, Baghdad Messi et Bad Hunter se trouvaient tous deux sur la shortlist des Oscars. Zagros est le fruit de l’inspiration d’un cinéaste à l’écoute du monde qui l’entoure, d’une multiculturalité aux influences diverses, et d’une capacité à écouter l’humain. Lire la suite

Thank you for your service de Jason Hall, l’enfer psychologique des oubliés

4c

Adaptation du livre du journaliste David Finkel inspiré de faits réels, également auteur d’American SniperThank you for your service se penche sur le syndrome post traumatique que subissent les vétérans américains des guerres d’Irak et d’Afghanistan.
Adam Schumann est sergent dans l’armée américaine dans laquelle il a fait ses preuves. Après avoir sauvé la vie d’un co-équipier, il est considéré comme un héros. De retour de mission, il retrouve sa femme et ses enfants, mais la réadaptation à la vie normale est difficile. Il se rend compte peu à peu qu’il est toujours perturbé par ce qu’il a vécu. Les autres membres de son régiment souffrent comme lui de stress post-traumatique, malheureusement, l’armée n’a pas prévu ce genre de problème. Lire la suite

« Ce microcosme est presque une façon de regarder une partie pour décrire le tout » Entretien avec Laurent Cantet pour L’Atelier

                                                                                                                        Photo © Jérôme Prébois

Laurent Cantet crevait le grand écran en 2000 avec Ressources humaines, qui questionnait les rapports complexes d’un fils directeur et de son père ouvrier dans la même usine. Palme d’or du Festival de Cannes 2008 pour Entre Les murs, le cinéaste continue à analyser son époque et les rapports sociaux, ses films traitant toujours d’un profond sujet sociétal. Dans L’Atelier, il confronte deux mondes entre une écrivaine parisienne qui vient animer un atelier d’écriture à la Ciotat et des jeunes gens coincés dans leur ville dont le passé glorieux s’estompe.
Lire la suite