Nobody has to know, un drame écossais éblouissant de Bouli Lanners

Bouli Lanners quitte les campagnes belges et s’expatrie sur l’île écossaise de Lewis pour y conter Nobody has to know, un drame éblouissant. Evitant les écueils des tournages à l’étranger souvent décevants, le cinéaste déplace sa caméra sur les paysages époustouflants de la côte sauvage de l’île et y place des personnages forts, sensibles et fragiles à la fois, le tout en langue anglaise. Si l’histoire lovée dans son décor écossais rappelle l’adaptation d’un roman du cru, il n’en est rien car le scénario est bien écrit de la main du cinéaste. Une grande oeuvre.
A lire: notre entretien avec Bouli Lanners.

Lire la suite