Stillwater: USA versus Marseille, un thriller vibrant version tectonique des plaques

Après le brillant Spotlight (2015) Tom Mac Carthy nous revient avec une inspiration nouvelle, Stillwater un thriller transatlantique inattendu et détonnant. L’histoire n’est pas sans rappeler celle d’Amanda Knox, étudiante américaine emprisonnée durant quatre ans en Italie pour le meurtre de sa colocataire avant d’être innocentée. Les similitudes s’arrêtent là. Le cinéaste a co-écrit le scénario avec Thomas Bidegain (Un Prophète) et Noé Debré.

Bill Baker, Matt Damon, foreur de pétrole, débarque de son Oklahoma profond à Marseille pour soutenir Allison sa fille, Abigail Breslin, emprisonnée aux Baumettes pour un meurtre qu’elle n’a pas commis. Après la langue, la complexité du système juridique français et la différence de culture, l’américain va se heurter à de nombreux obstacles alors qu’il cherche à innocenter sa fille. Au cours de ces recherches, l’homme va se lier d’amitié avec une jeune femme, Camille Cottin et sa fille Lilou Siauvaud.

Les scénaristes usent d’un ressort dramatique implacable: relancer l’enquête d’une erreur judiciaire par un père qui n’y parviendra probablement pas. Les dés sont jetés. Abigail Breslin a bien grandi. La jeune femme incarnait petite fille l’éblouissante Little Miss Sunshine, film ô combien populaire dans lequel elle crevait l’écran. Elle campe ici cette jeune étudiante innocente et pourtant emprisonnée. La jeune femme capte toujours autant la lumière, même dans ce milieu morbide.

Le film cristallise la confrontation du nouveau monde et de la vieille Europe notamment à travers ses protagonistes. Godillots de chantier, casquette et chemise de bucheron, Matt Damon assure dans le rôle de Bill. Ce père à la culture ancrée en Amérique profonde va plonger au coeur d’une cité phocéenne inconnue et va réussir un chemin intime de vie. Il va y survivre, notamment grâce à l’aide de Virginie – divine Camille Cottin – comédienne et parfaite bilingue, ainsi que Maya sa fille. Père absent, cet anti-héros grandira, élargira sa culture, tout comme Virginie acceptera de le faire. Fallait-il être à Marseille, ville cosmopolite, pour rassembler ces deux personnages aux antipodes, que rien, à priori n’amenait à se rencontrer ? L’audace de Tom Mac Carthy est aussi celle du casting étonnant dans la rencontre surréaliste entre Camille Cottin (fabuleuse attachée de presse dans la série Dix pour Cent) et de la star Matt Damon. Le nouveau monde rencontre l’ancien aussi par les lieux, les décors. Marseille est non seulement filmée avec sa population cosmopolite mais aussi par l’ancienneté de son patrimoine (les murs du vieux café, les caves des maisons centenaires…). La cité grouille de vie en opposition aux grandes étendues désertes américaines que nous montre le cinéaste. Un thriller intense et vraiment inattendu avec une riche psychologie des personnages.