Daily Cannes! Seule à mon mariage de Marta Bergman, repousser les frontières dans l’espoir d’une vie meilleure

Issue de l’INSAS, Martha Bergman a réalisé plusieurs documentaires, notamment en Roumanie. Et ce qui frappe le plus dans Seule à mon mariage est que cette fiction est très inspirée de réalité. Elle est sélectionnée à l’exigeante sélection de l’association ACID au Festival de Cannes.

Pamela vit avec sa mère Granny et sa fille de deux ans, appelée « la petite » qui n’a même pas de prénom, dans un village Roumain. Les 3 générations vivent dans une cahute exigüe où elles dorment dans le même lit. Forte de caractère, Pamela rêve d’être libre. Malgré ses trois mots de français elle va s’embarquer vers l’inconnu espérant changer son destin et celui de sa fille. Elle part à la recherche d’un homme « propre qui se douche », un « français », dit-elle qu’elle fantasme, idéalisant Paris et tout ce qui s’en suit. Lire la suite