« Prendre conscience » les frères Dardenne pour Le Jeune Ahmed

Jean-Pierre et Luc Dardenne vivent une belle histoire avec le Festival de Cannes. « Les Frères » comme on les appelle en Belgique y présentent leur dernière oeuvre en Compétition Officielle. Le Jeune Ahmed renoue avec un cinéma qui rappelle celui de leurs débuts. Ahmed possède le déterminisme d’une Rosetta, Palme d’Or 1999. L’Enfant sera leur seconde Palme, en 2005. Viendront ensuite le Prix du scénario pour Le Silence de Lorna en 2008, et le Grand Prix, Le gamin au vélo en 2011. Porteurs d’un cinéma social à l’écoute de ses personnages, cette nouvelle œuvre démontre la réflexion constante des cinéastes, leur ancrage dans le monde qui les entoure, et leur souci de rendre leur art utile et nécessaire. Malgré l’heure tardive et les entretiens qui s’enchaînent, les cinéastes démontrent une vraie générosité en prenant le temps de la réflexion. Lire la suite