Diamantino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, une vraie pépite, drôle et inventive

5c

Quel trip jouissif de découvrir Diamantino pendant le mondial 2018! Diamantino est un jeune footballeur prodige (référence à Cristiano Ronaldo?) qui se transcende sur le terrain « comme Michel-Ange » dira son père, fonçant ainsi dans une mer de mousse rose au milieu de chiens géants aux « poils soyeux » et terminant sa course folle par un magnifique but applaudi de tous. Lors de la finale Portugal Suède de cette coupe du monde 2018, Diamantino rate un penalty, perd pied et abandonne sa carrière. 

Still3_Diamantino_Charades

Le scénario des plus inattendus est écrit par les cinéastes eux-mêmes, le portugais Gabriel Abrantes et l’américain Daniel Schmidt

Still5_Diamantino_Charades
Carloto Cotta
est exceptionnel en Diamantino. Il joue la stupidité à merveille derrière le look viril de ce jeune homme innocent, ô combien fragile et pleurnichard. Le beau Footballeur, à la fois candide et puceau, est coaché par son papa. Lors  du décès de celui-ci, il se retrouvera affublé de ses deux soeurs jumelles vamps et tyranniques, interprétée par les terribles Anabela et Margarida Moreira. Désespéré, Diamantino va chercher un sens à sa vie et décider de faire le bien autour de lui.

Still10_Diamantino_Charades

Cette comédie satyrique est une vraie réussite. En plus d’un humour cinglant on y trouve une réflexion sur le monde actuel. Le culte du foot, de la célébrité, la religion (des chants lyriques magnifient religieusement le récit), la crise des réfugiés, la montée des nationalismes. Les deux cinéastes assument une histoire rocambolesque sans oublier d’évoquer en filigrane les écueils auxquels se heurtent nos démocraties européennes, insufflant ainsi un fond d’air du temps sur une base satyriqueLa mise en scène n’hésite devant rien et propose un film multiforme surfant entre comédie, drame, avec des effets spéciaux réussis, tantôt futuristes (le docteur Lamborghini) ou fantastiques (les chiots) et vire au besoin dans l’actionGrand Prix de la Semaine de la critique 2018 au Festival de CannesDiamantino est en compétition  Européenne au BRIFF à Bruxelles. On lui souhaite autant de bonheur qu’il en recèle.