Les Passagers de la nuit de Mikaël Hers, la poésie urbaine à l’état pur

Après l’époque désenchantée d’Amanda, une chronique dramatique post attentats terroristes à Paris, Mikhael Hers poursuit son portrait de parisiens avec Les Passagers de la nuit, un récit familial et nocturne dans les années 1980. Il décrit une nouvelle fois une réalité troublante et emplie de poésie. On est décidément charmé par la justesse de regard que porte ce cinéaste sur un collectif de personnages bien campés en plein Paris et sur une époque, celle des 80’s, les années Mitterrand. Le cinéaste a co-écrit le scénario avec Maud Ameline et Mariette Désert. Le film était sélectionné à la 72ème Berlinale.
A lire aussi: Entretien avec Mikaël Hers.

Lire la suite