Le (petit) journal du 70e Festival de Cannes – Loveless (Faute d’Amour) & Wonderstruck

Un point commun pour les deux films de ce (petit) journal en Compétition Officielle : Deux histoires dont le personnage principal est un jeune garçon de douze ans aux prises avec l’existence. Le premier, Nelyubov, dans un traitement très réaliste tandis que le second, Wonderstruck, fait appel au conte pour un récit plus en douceur.  Deux grands films très différents. Lire la suite