FIFF 2018 – En Liberté ! Une comédie absurde, sombre et jouissive de Pierre Salvadori

On peut dire que Pierre Salvadori s’y entend en termes de comédie, avec des réussites comme Les Apprentis, ou Comme elle respire. En Liberté ! relève du grand art dans le genre. A la fois drôle, sombre et absurde, le film se distingue par un scénario extrêmement précis, co-écrit par le cinéaste avec Benoit Graffin et Benjamin Charbit, qui fonctionne au quart de tour avec des dialogues cinglants. Ajoutez des idées complètement farfelues, un casting de choix et le tour est joué.

enliberte_photo04_redim

Jeune veuve inspectrice de police, Yvonne découvre que son mari, le Capitaine Santi, n’était pas celui qu’elle croyait. Héros local décédé en action policière, il était en fait un vrai ripou. Yvonne souhaite réparer les torts commis par ce dernier et croiser Antoine, injustement incarcéré par Santi durant plusieurs années. La rencontre va se révéler explosive.

enliberte_photo05_redim

Sur un fond un peu sombre, En Liberté ! joue sur les fondamentaux du cinéma et de la littérature. L’injustice subie par un jeune innocent accusé à tort permet au cinéaste de détourner les thèmes classiques chers au cinéma comme celui du monstre, pour sombrer dans l’absurde, provoquant l’hilarité.

enliberte_photo03_redim
Pierre Salvadori s’entoure de comédiens qui magnifient leurs rôles et rendent cette comédie jouissive. Jeune mère désormais veuve, Yvonne, Adèle Haenel, souhaitant par-dessus tout rétablir la justice, va se lancer dans une course éperdue pour y parvenir, au-delà du raisonnable. Adèle Haenel est fabuleuse, proposant une intense palette d’émotions. Elle sera soutenue par son collègue Louis (malgré lui), Damien Bonnard. Innocent accusé à tort, Antoine, Pio Marmaï (Ce qui nous lie de Cédric Klapisch), a bien du mal à reprendre sa vie normale, et notamment sa relation avec sa compagne, la délicate Agnès, Audrey Tautou.

En Liberté ! était présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes et concourt en Compétition Officielle au FIFF, à Namur. On lui souhaite le meilleur!

Le film sortira dans les salles belges le 31 octobre