Dans Happy End, Michael Haneke dresse un portrait glaçant des Bourgeois de Calais

4c

Double lauréat de la Palme d’or avec Le Ruban blanc et Amour, Michael Haneke est revenu bredouille du Festival de Cannes cette année où Happy End était présenté en Compétition Officielle. Ce drame analyse froidement la vie d’une famille de grands bourgeois calaisiens. Lire la suite