FIFF 2018! Lola et ses frères, Jean-Paul Rouve réalise une comédie doucereuse sur la fratrie

Doucereux, voilà le qualificatif qui pourrait bien convenir à cette comédie humaine. Pour son quatrième film, Jean-Paul Rouve retrouve le co-scénariste (et auteur) de son film Les Souvenirs, l’écrivain David Foenkinos, également réalisateur de La Délicatesse (adaptation de son propre roman). Le film s’inspire fortement de l’écriture un peu trop bienveillante de ce dernier. Il est présenté en Avant-Première au FIFF à Namur.

lolaetcestfreres_photo_2_c_christophe_brachet_3

Côté casting la fratrie est un trio de choix. Lola, Ludivine Sagnier, avocate, s’occupe d’un divorce et va peu à peu se rapprocher de Zoher, Ramzy Bedia. Conciliante, la trentenaire constitue le point d’équilibre entre ses deux frères. Benoit, Jean-Paul Rouve, opticien « gadgetophile » qui va se marier pour la troisième fois, avec la patiente Sarah, Pauline Clément. Le fier Pierre, José Garcia, chef de chantier, vit seul avec un fils surdoué. Des problèmes professionnels vont soudainement lui compliquer la vie.

lolaetcestfreres_photo_1_c_christophe_brachet_2

Par-delà les engueulades, le lien fraternel de ces trois-là constitue leur force. Jean-Paul Rouve prend des risques en réalisant une comédie terriblement estampillée « retour aux vraies valeurs ». Tout y est simple. Les dialogues se tiennent parfois en équilibre sur le fil de la maladresse. Les personnages ont parfois l’accent du nord. Simplicité venue des Hauts de France ? Qui sait… Au final, les bons sentiments sont tellement envahissants qu’on s’en ficherait presque. On aime, ou pas.

Avant-Première au FIFF à Namur et dans les salles le 28 novembre 2018