« Fabriquer des images manquantes » Blandine Lenoir, Annie Colère

Actrice et réalisatrice, Blandine Lenoir traite dans ses fictions de sujets sociétaux profondément humains et dévoile souvent une réalité rare au cinéma avec légèreté et humour. Agnès Jaoui fondait ainsi sous ses bouffées de chaleur ménopausiques taboues dans Aurore. Dans son denier long métrage, Annie Colère, Blandine Lenoir s’attelle à compléter les blancs de l’histoire de France en une comédie dramatique passionnante qui réhabilite sur le grand écran les luttes pour l’avortement à travers le rôle primordial du MLAC (Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception) dans les années 70. Outre les valeurs positives dont se nourrit son cinéma, la cinéaste entretien des collaborations fidèles. Elle enchaîne les films avec « son double », la pétillante Laure Calamy et coopère côté musique avec le non moins talentueux mélomane Bertrand Belin. Entretien à coeur ouvert à l’occasion du festival du film francophone de Namur.

Lire la suite