« On peut se transformer en permanence, c’est comme ça qu’on est libres », Julia Ducournau réalisatrice de Grave, à propos de la Métamorphose – Entretien

Présenté à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes, Grave avait défrayé la chronique. « Horreur » « cannibale » sont les mots qui jaillissaient dans les médias en l’évoquant. Spectaculaire et magistral, voici ce que l’on pourrait en dire. On est forcément intrigué de connaitre le cerveau créateur de cet ovni du cinéma français qui a osé exploser les normes et montrer un cinéma mêlant les genres. Une femme, Julia Ducournau, diplômée de la FEMIS a réalisé cette pépite. Julia Ducournau était au Festival de Gand pour y présenter Grave qui y a remporté l’Explore Award 2016. L’occasion de lui poser quelques questions sur son film. Lire la suite